L’anxiété de séparation chez le chien est un trouble de comportement qu’il est parfois difficile de gérer. Le chien en est malheureux, mais vous aussi. Ce mal être atteint les chiots, comme les chiens adultes.

« Pourquoi cette souffrance ? »

Bien que tous les chiens puissent souffrir de cette anxiété, certaines races y sont plus propices que d’autres. Le fait d’avoir sevré son chien trop tôt, de l’avoir laissé seul alors qu’il était encore tout bébé ou que votre chien a toujours eu l’habitude d’être avec vous alors que maintenant vous reprenez une activité extérieure, sont les principales causes. L’abandon d’un chiot est aussi une raison qui peut développer cette anxiété de séparation. Ainsi, il va du rôle de son maître de lui montrer qu’il ne l’oublie pas, mais qu’il doit vaquer à ses obligations !

Symptômes de l’anxiété de séparation

Le chien dort près de vous, il vous suit partout, jusque dans votre chambre ou dans la salle de bains. Au cours des promenades quotidiennes, il ne s’éloigne pas. D’autres symptômes peuvent être significatifs, comme détruire tout ce qu’il trouve à sa portée, durant votre absence. Si en temps normal il est propre, à ce moment-là, il fera ses besoins à l’intérieur. Enfin, si vous voyez qu’il mange moins ou pas pendant que vous n’êtes pas là, et qu’il se jette sur l’eau et la nourriture quand vous rentrez, c’est que là aussi, il souffre d’anxiété de séparation.

Comment éviter cette anxiété ou comment la soigner ?

Il faut prendre conscience que l’anxiété de séparation est un véritable mal qui touche le chien au plus profond de lui-même. Il faut donc lui expliquer pourquoi vous partez, mais que vous revenez toujours. Lorsque vous êtes avec lui, vous devez lui accorder des moments privilégiés (une grande promenade, par exemple !), mais quelques minutes avant de partir, vous ferez semblant de ne plus le voir, ni l’entendre. Le familiariser avec le bruit de vos clés, de vos souliers ou autres objets que vous emportez en partant, évite de le voir stresser devant des situations qui lui semblent inhabituelles. Pour terminer, ne vous mettez pas dans une colère terrible à votre retour, en voyant tout ce qu’il a détruit. Cela pourrait envenimer les choses, au lieu de les atténuer. Montrez-lui votre mécontentement, en lui expliquant les choses.

anxious-dog

En conclusion, il est impératif pour vous et votre compagnon, d’établir un lien de confiance et de communication. Des gestes simples suffisent pour que votre chien garde son sourire, soit sage pendant votre absence, et vous fasse la fête à votre retour !