Votre chienne attend un heureux événement ? Ne paniquez pas ! La naissance est un événement auquel les chiens sont mieux préparés que l’Homme. Votre chienne a cependant besoin d’un environnement dans lequel elle se sent à l’aise pour pouvoir mettre bas sereinement. Pour l’aider au mieux, quelques points sont à connaître :

 

Repérez les signes qui montrent l’arrivée des chiots

Dans les heures précédant la mise bas, on peut constater que la chienne n’a plus beaucoup d’appétit. Dans certains cas, elle vomit. On remarque aussi qu’elle commence à mettre en place son panier car elle sait que ses petits ne tarderont plus à arriver.
Vous pourrez aussi remarquer que la chienne alterne des phases de crispation et de relâchement. Elle peut aussi être assez perturbée. Ceci est dû aux contractions.
Enfin, dans les 2h avant l’accouchement, vous pourrez constater qu’un liquide vaginal s’écoule. Il est d’abord de couleur clair et ensuite il prend une teinte vert pâle pour finir par devenir vert foncé. Cette dernière couleur est le signe du détachement du placenta et donc de l’arrivée imminente des chiots.

 

Quels outils avoir à portée de main ?

Il est conseillé d’avoir des ciseaux, des serviettes propres et aussi un panier pour accueillir les chiots en cas de besoin.

 

Quels sont les bons gestes à avoir lors de la mise bas ?

Pour faire en sorte que la chienne soit bien à son aise lors de la mise bas, la première règle est de prendre ses distances. Contrairement à ce que l’on aurait tendance à penser, la chienne a surtout besoin d’être au calme. Il faut donc veiller à ce que l’environnement soit paisible et silencieux : pas d’autres animaux autour et pas d’enfants qui jouent et crient à proximité. En effet, toute cette agitation aurait pour conséquence de stresser la chienne.
Pensez aussi à vous assurer que vous pourrez contacter un vétérinaire facilement dans le cas d’une mise bas en pleine nuit. C’est un point important car si dans l’intervalle de 2h après l’écoulement du liquide vert foncé il n’y a toujours pas d’accouchement, il faut prévenir absolument un vétérinaire.