Par des miaulements, par son attitude corporelle ou bien par des ronronnements, le chat communique avec ses maîtres. Certains sont plus bavards que d’autres, et il n’est pas toujours facile d’analyser le langage de son chat. Voici quelques informations pour que votre matou n’ait plus de secrets pour vous !

Que signifient les miaulements de ma boule de poils ?

L’action de miauler du chat est un phénomène purement destiné à l’être humain : entre eux, les chats ne miaulent pas. C’est un autre type de vocalisation qu’ils utilisent pour communiquer, généralement sous forme de cri de guerre dans le cas où un mâle rencontre un rival, ou bien un appel plaintif lorsque la femelle est en chaleur et qu’elle veut attirer un mâle.

C’est donc exclusivement avec les humains que le chat miaule. Mais comment décrypter ces miaulements ? C’est la proximité affective entre le maître et son chat qui va permettre de faciliter la communication entre les deux. Tout d’abord, nos loulous sont capables d’apprendre et de reconnaître certains termes du langage humain qui les concernent et qui leur sont souvent adressés. Ensuite, le maître finit par associer certains types de miaulement à certaines intentions ou demandes chez leur chat.

On distingue par exemple qu’un miaulement court (deux tons) signifie que le chat vous accueille et vous salue. Un miaulement plus profond relève d’une demande ou d’une réclamation. Un miaulement aigu témoigne d’une douleur ou d’une plainte alors qu’un grognement signe le mécontentement de votre chat.

Chaque animal possède une communication verbale unique et c’est à son maître de savoir l’analyser en observant l’attitude corporelle qui accompagne les miaulements.

Comment analyser l’attitude corporelle de mon matou ?

Le chat communique essentiellement de manière non verbale. À travers ses postures ou ses comportements, il est possible d’analyser ce que vous raconte votre chat. Réciproquement, le chat analyse beaucoup les gestes de l’être humain puisqu’il considère que vous communiquez avec lui de cette façon. Il faut donc se surveiller en sa présence afin de ne pas l’inquiéter.

Le chat utilise énormément sa queue et ses oreilles pour communiquer. Une queue levée avec le bout légèrement arrondi symbolise l’accueil et la joie. Au contraire, lorsqu’il a la queue basse, le chat montre qu’il a peur. Si ses poils sont également hérissés, cela témoigne de la colère chez le chat. Lorsqu’il bat de la queue, c’est qu’il est excité. La posture des oreilles et la queue se combinent généralement, lorsqu’elles sont couchées en oreille, le chat est apeuré. Lorsqu’elles sont droites et légèrement en avant, cela signifie l’intérêt.

Nos matous utilisent le langage des câlins pour nous dire qu’ils nous aiment : lorsqu’ils se frottent contre nos jambes ou contre notre tête ou bien qu’ils cherchent à nous lécher, c’est leur façon de nous témoigner leur amour.

Et que révèlent les ronronnements de mon félin ?

Bien que les scientifiques n’arrivent pas à comprendre la signification exacte de ce phénomène, les ronronnements sont souvent interprétés comme étant un signe de bonheur du matou. Il ronronne généralement dans des situations agréables, lorsque son maître le caresse ou que sa nourriture lui est servie. Pourtant, les ronronnements peuvent également témoigner de souffrance chez le chat : il ronronnerait pour se rassurer en cas de maladie ou de douleur.