1- "Faire" éduquer, vraiment ?
Et bien non... Il ne suffit pas de confier votre chien à un professionnel de l'éducation canine. Vous êtes l'élément principal, celui qui déterminera l'avancée des progrès de votre toutou. L'éducateur canin est là pour vous conseiller et vous conduire jusqu'à l'autonomie.

2- D'accord, mais à quoi ça sert ?
Un seul objectif pour l'éducateur, permettre à votre chien de bien s'intégrer dans votre foyer et d'une manière générale au sein de notre société. Pour cela, il faut connaître les besoins fondamentaux inhérents à l'espèce canine (se dépenser physiquement et mentalement, interagir avec d'autres chiens...) et les besoins propres à votre chien (combien de temps de dépenses par jour, combien de rencontres et avec quel type de chiens...). Une fois ces besoins respectés, le travail d'éducation peut-être mis en place sereinement. Un chien bien dans ses pattes est un chien à qui l'on peut demander de savoir rester calme à la maison, revenir au rappel, renoncer à rencontrer tous les chiens...

3- L'éducation, pour quel chien ? Quand ? Où ? Comment ?
Rassurez-vous ! Toutes les races de chien peuvent être éduquées, et ce à tous les âges. Mais ce sont nos attentes en tant qu'Humain qui doivent varier. Un chien apprend toute sa vie... Il n'est jamais trop tard pour commencer. Le tout est d'avoir conscience que plus cela fait longtemps que les mauvaises habitudes sont présentes et plus il sera délicat de les corriger. A vous d'opter pour des cours sur un terrain ou à domicile. Sur un terrain il est plus facile de contrôler les distractions qui peuvent perturber l'apprentissage de votre chien. A domicile, l'éducateur pourra observer votre chien dans votre quotidien pour régler les difficultés au cas par cas. Dans tous les cas, les méthodes d'éducation employées doivent s'adapter à votre chien, tenir compte de leur environnement de vie et de leur capacités, et ne pas porter atteinte à leur intégrité physique et psychique.