Nous avons tous déjà assisté à cette scène où deux chiens se rencontrent et se reniflent le derrière. Même si ce comportement peut paraître embarrassant pour les maîtres, il est difficile de retenir sa boule de poils. Des comportementalistes ont étudié ce geste et il s’avère plus subtil que ce que l’on croit ! Par cette action, les chiens flairent énormément d’informations concernant celui qui se trouve en face de lui.

Une attitude que l’on ne retrouve pas seulement chez les chiens !

Les spécialistes ont remarqué que l’action de « se flairer » était aussi présente chez de nombreuses autres espèces comme les rats ou les chats. Ils possèdent tous un odorat très développé qui les aide à décrypter certains renseignements concernant leurs congénères. Par exemple, lorsque les canidés se reniflent le derrière, ils sont en quête de renseignement d’ordre sexuel. Grâce à ce comportement, votre poilu sait aussi reconnaître l’état émotionnel de son interlocuteur de même que son régime alimentaire.

Pourquoi les chiens ne se contentent-ils pas de se flairer par devant ?

En fonction de l’endroit où ils reniflent, la signification est différente. Lorsqu’ils se « flairent » mutuellement par devant, il s’agit d’une sorte de communication. Celui qui a la respiration la plus forte sera le dominant alors que celui qui aura le plus courte sera le dominé. Mais s’ils se contentent de cette information, les chiens ne peuvent pas réellement se différencier. Ils ont besoin de renifler également le derrière pour déterminer le sexe de l’autre.

Se renifler pour se reconnaître

Les chiens se reniflent donc le derrière surtout pour se reconnaître, ce n’est pas par pur plaisir. Leur odorat ultra développé, bien plus précis que le nôtre, leur donne une multitude d’informations sur leur congénère. Grâce à un système olfactif secondaire appelé l’organe de Jacobson par les spécialistes, les mammifères arrivent à discerner la senteur des phéromones par rapport à l’odeur de l’excrément et ainsi, ils peuvent trier les senteurs qu’ils reçoivent.

Alors même si cela paraît repoussant, se renifler est une attitude purement naturelle qui permet à nos poilus de se reconnaître entre eux !

Source : https://bit.ly/2pXWmO7