Un chat est dit féral lorsqu'il est revenu à la vie « sauvage » après sa domestication. Les causes peuvent être diverses : abandon notamment mais également un chat perdu.

Certains chats refusent d'être approchés par les humains même s'ils sont affamés ou s'ils ont froid. Ces chats sont donc très difficiles à aider mais heureusement de plus en plus d'associations prennent en compte cette catégorie de chats. Ces associations les prennent en charge pour leur faire les premiers soins puis les relâchent dans la nature tout en les surveillant. A noter, qu'un très jeune chaton issu de ce type de groupes de chats peut être re-sociabilisé et vivre auprès de humains.

Les chats dits férals préfèrent vivre à l'était sauvage, ils doivent donc chasser pour se nourrir mais ce n'est pas toujours facile ! Heureusement certains bénévoles aménagent des points d'alimentation. Grâce à ce type d'installation, ces chats ne sont pas perturbés par la présence humaine.

Généralement les groupes de chats férals sont constitués par un premier chat qui a été déçu par les humains (abandon, maltraitance...). Ce premier chat a transmis sa peur des hommes à ses petits et ainsi de suite durant plusieurs générations. Paradoxalement, ces chats ne rejettent pas forcément un humain qui va les nourrir sans chercher à s'en approcher et petit à petit arriveront à lui faire confiance.

Nous avons décidé de traiter ce sujet car de nombreuses personnes sont confrontées à des chats férals sans savoir à quel type de chats ils ont à faire. En effet, un chat féral, qui va être forcé à rester enfermé, développera des problèmes d’agressivité, de stress et de destructions. Souvent les adoptants vont se remettre en question alors qu'en fait un chat féral ne pourra pas changer et ne sera heureux qu'en liberté. Alors si vous croisez un chat féral, réfléchissez avant de tenter de le recueillir chez vous.

Marie-Hélène Bonnet

Comportementaliste du chat

http://www.comportement-chat.fr