Votre chien est un animal de compagnie exceptionnel. Il tient une grande place dans votre cœur et ce n'est pas pour rien. Il a une immense capacité de communication avec les siens ainsi que l'espèce humaine. Il nous comprend même mieux que nous en ce qui concerne le langage corporel. Prenez le temps d'examiner le contexte pour apprendre ce qu'il essaie de vous dire avec sa queue.

Un langage universel

L'humeur du chien se décèle grâce au langage canin. Il est le même quel que soit le pays. En effet, ils ne possèdent pas une multitude de langues comme les humains, ils savent donc très bien se faire comprendre. A nous de décoder leurs nombreux signaux visuels et la position de la queue et un excellent indicateur de leur état émotionnel.

Une queue relevée

Plus l'amplitude des mouvements de la queue est rapide, plus les émotions et l'excitation sont intenses. La queue relevée chez un chien montre dans tous les cas une émotion positive ressentie par le chien lorsque vous êtes sur le point de l'emmener en promenade ou de lui offrir des friandises par exemple.  Il cherche à montrer qu'il est un super chien s'il dresse ses oreilles en relevant la queue. S'il reste dans cette posture tout en grognant et en remuant la queue doucement, il insiste pour que vous soyez sûrs qu'il est vraiment un bon chien. S'il est tapi avec la queue basse et qu'il aboie exagérément, il manifeste sa gratitude en se léchant les babines. En revanche, il montre qu'il est heureux et qu'il souhaite se rapprocher de vous lorsque sa queue bat amplement et régulièrement. Dans un moment de joie intense, la queue bouge tellement excessivement que tout son train arrière remue. Votre compagnon se montre particulièrement attentif quand sa queue reste à l'horizontale sans rigidité. Le chien baisse l'avant de son corps au sol tout en remuant le train arrière. Il vous invite à jouer avec lui.

Une queue basse

Il désire présenter ses excuses quand la queue basse est battante. Prenez garde si elle bat horizontalement avec force et lentement. Il tente de prévenir qu'il pourrait mordre. Toutefois, un lent mouvement de la queue basse traduit son incertitude et une certaine inquiétude. Sa posture au sol avec la queue basse traduit un signe de dominance si en plus il aboie de manière accentuée. Sa peur se voit quand la queue est ramenée entre les pattes arrières. Ne prenez pas ce signal à la légère car la peur précède souvent une agression si vous n'agissez pas. Une queue rentrée peut également être un signe de soumission. Un malaise est confirmé par des mouvements de la queue accélérés avec une faible amplitude. Apaisez sa crainte pour éviter que la situation ne dégénère. Sinon, il rentrera sa queue, se plaquera au sol avec les pattes fléchies. Ou alors, la queue ppourra être tendue fixement et sera accompagnée de grognements avec les babines retroussées. Il sera prêt à agir pour se défendre. Ce signal d'intimidation sera plus ou moins flagrants en fonction des chiens.

Bien connaitre son compagnon à quatre pattes est essentiel pour anticiper ses réactions. Dans tous les cas, il ne faut jamais approcher et toucher un chien inconnu.

  • Vous aimez votre toutou et vous souhaitez recevoir des astuces et des conseils pour veiller à son bien-être et son bonheur ? Il suffit de nous renseigner votre adresse e-mail dans le formulaire ci-dessous