Tout comme nous, le chien apprécie avoir un endroit pour se reposer. Sa couche n'est pas à choisir ou déterminer à la va-vite ; à la fois refuge et marqueur du statut social du chien qui fonctionne selon les principes hiérarchiques de la meute, son panier joue un rôle important dans son bien-être. Il y a des règles de base à suivre pour cela.

Le choix d'un panier adapté

Le panier doit être proportionnel à la taille, raisonnablement grand pour lui permettre de se mettre en boule. Cela peut-être une niche, une panière ou un tapis. Il lui faudra son espace vital dans lequel il pourra profiter de ses jouets et friandises seul. Selon le caractère du chien on choisira ou pas des rebords qui peuvent renforcer son sentiment de sécurité ou bien on évitera les efforts à un vieux chien par exemple. Les matériaux doivent résister aux morsures et griffures et être facilement lavables.

 Un emplacement adéquat

La place où sera posé le panier doit être déterminée par le maître pour des raisons hierarchiques, de la même façon il ne faut pas l'installer en hauteur mais au sol, dans un endroit sec, aéré et au calme, dans un coin, éloigné des lieux de passage et de la porte. La cuisine est à éviter pour des questions d'hygiène.

Un panier dédié au chien

Le panier est propre à chaque animal, il ne doit pas le partager avec un autre. Considérant que ce territoire lui appartient, le chien doit être respecté, sans être dérangé lorsqu'il se repose, sous peine de morsures. Le lit du Maître est à bannir entre autre pour ces raisons.

Le choix d'un panier canin n'est pas anodin et doit faire l'objet d'une sérieuse réflexion. Il doit s'adapter à chaque cas particulier et répondre aux besoins du chien, afin que celui-ci puisse s’épanouir dans les meilleures conditions.